Investissement au Portugal

Fiscalité

  • Impôts sur les revenus locatifs
    Impôt sur le revenu au taux fixe de 28% sur le bénéfice net si le revenu est perçu par une personne physique, ou 25% si celui-ci est perçu par une personne ayant une comptabilité organisée. Dans les deux cas, les charges inhérentes à l’activité (entretien, travaux, impôt foncier) hors intérêts d’emprunt, se déduisent du revenu pour le calcul de l’impôt.
  • IMI (Taxe foncière)
    Tous les ans doit être acquitté l’IMI, de 0.3 % à 0.5% de la valeur patrimoniale imposable du bien (généralement inférieure au prix d’achat).
  • Droit de timbre annuel :
    ne concerne que les acquisitions de biens immobiliers d’une valeur fiscale supérieure à 1 million d’euros, et représente 1% de cette valeur.
  • Impôts sur les plus-values immobilières
    En cas de revente de votre propriété, la taxe sur la plus-value générée est au taux fixe de 25%.
  • Imposition dans votre pays de résidence
    Les revenus immobiliers portugais obtenus par des non-résidents sont exemptés d’imposition dans leur pays d’origine sous le couvert des Conventions bilatérales d’imposition. En France, ceci est précisé dans les termes de l’alinéa a) de l’article 24 de la Convention célébrée avec le Portugal.