LMNP

Investir en LMNP dans les résidences médicalisées (EHPAD)

  • Dans un environnement macroéconomique et financier instable, les investissements répondant aux besoins fondamentaux sont gages de sécurisation et de valorisation patrimoniale;
  • Investir dans l’hébergement pour personnes âgées dépendantes, c’est participer au développement d’un secteur offrant une lisibilité exceptionnelle;
  • Une offre encadrée par les pouvoirs publics au travers d’une réglementation stricte et une demande naturellement induite par les grands mouvements démographiques à l’œuvre.

Ce secteur bénéficie ainsi d’un cadre particulièrement sécurisé. Contribuer à cet enjeu social, économique et humain, c’est avant tout réaliser une opération patrimoniale responsable.

Aujourd’hui, la question de la prise en charge de la dépendance est dans tous les esprits.

Avec le projet d’ouverture par le gouvernement français de négociations sur le financement et la création d’un 5ème risque, cet enjeu s’impose comme l’un des grands challenges du 21ème siècle.

Face à des évolutions socio-démographiques inéluctables, les besoins en matière d’hébergement de personnes âgées dépendantes sont considérables.

Un grand enjeu du 21ème siècle

Face au vieillissement croissant de la population, les besoins en structures d’accueil adaptées à la dépendance font l’objet de toutes les considérations. Il ne s’agit plus d’une anticipation de la demande mais d’une réalité contemporaine du 21ème siècle.

La fin des modèles familiaux

Éclatement du noyau familial, éloignement géographique, évolution du paysage professionnel, diminution des aidants familiaux : toutes ces données modifient la prise en charge de la dépendance. Les schémas historiquement familiaux sont de plus en plus difficiles à mettre en place et impliquent la définition de solutions alternatives.

Des besoins exponentiels en structures d’hébergement

La France accuse un déficit sévère entre l’offre de logements disponibles et une demande exponentielle.

Il est impératif de développer de nouvelles structures pour espérer équilibrer la situation.

Les perspectives les plus récentes font apparaître en moyenne des besoins de création d’environ 10 000 nouvelles places par an pour les prochaines décennies.

Le secteur privé au côté des pouvoirs publics

Face à la situation des comptes publics, la collectivité sollicite de plus en plus le secteur privé pour assurer le financement de nouveaux établissements répondant à cette demande croissante et prévisible. Les capacités d’accueil des établissements privés augmentent plus rapidement que l’ensemble du secteur. L’engagement du secteur privé est donc indispensable pour résorber le déficit en structures d’accueil.

Ce secteur particulièrement sensible est légitimement encadré par les pouvoirs publics avec pour objectif l’homogénéisation de la qualité de l’offre et de l’éthique. Ainsi, chaque établissement doit répondre à des normes précises et évolutives définies notamment par les conventions tripartites.

Conclusion

Investir dans un établissement d’accueil pour personnes âgées dépendantes, c’est faire le choix de profiter de la lisibilité exceptionnelle du marché, mais c’est surtout participer au développement de structures, chaque jour plus indispensables à notre société.

Une offre totalement réglementée

L’offre de chambres en EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) reste très en deçà des besoins du fait d’une réglementation stricte. Les pouvoirs publics ont défini sur ce marché un numerus clausus et l’ouverture de tout nouvel établissement est soumise à la mise en place d’une convention tripartite.

Compte tenu de la situation des comptes publics et plus particulièrement de l’assurance maladie, il est peu probable que ce système de régulation stricte de l’offre soit remis en question.

Une demande exponentielle

Les évolutions démographiques sont à l’origine d’une demande exponentielle. Les résidents constituent par ailleurs un public particulier puisqu’ils n'ont - en raison de leur situation de dépendance - pas d’autre choix que le départ du domicile et l’entrée en établissement.

L’EHPAD s’impose comme l’unique solution face à une perte importante d’autonomie, parfois couplée à des pathologies lourdes. Intégrer un EHPAD ne résulte pas d’un libre choix mais d’une décision à la fois contrainte et inéluctable.

Les résidents d’EHPAD affichent une autre particularité : leurs revenus sont très peu sensibles aux évolutions de la conjoncture économique.

Tous ces éléments garantissent la pérennité de l’investissement en EHPAD

Le choix du gestionnaire : un élément central du succès de l’opération

Un investissement en EHPAD est sécurisé par la mise en place d’un bail commercial prévoyant les conditions d’intervention du gestionnaire et fixant ses droits et devoirs ainsi que ceux de l’investisseur.

Le choix du gestionnaire est ainsi un élément déterminant dans le succès de l’opération. La prise en charge de la dépendance est, plus que tout autre sujet, une affaire de spécialistes. Il convient donc au moment de réaliser un investissement d’en référer à des intervenants de qualité bénéficiant de l’expérience et du savoir-faire nécessaires.

Le contenu du bail commercial est lui aussi un paramètre central, il sera appliqué pendant toute la durée de l’opération.

Les résidences séniors
Les résidences de tourisme