Les SCPI

Avantages d’un investissement en SCPI

Investir dans une SCPI présente de nombreux avantages. Nous vous les détaillons ci-dessous :

Comme tout marché, l'immobilier est soumis à des variations cycliques. En constituant son patrimoine sur plusieurs années, à des niveaux de prix variables, en répartissant géographiquement ses biens et, de plus, dans des secteurs d'activités et pour des locataires variés, la SCPI permet d'atténuer les risques.

La puissance d'investissement que représente la SCPI, lui permet de négocier ses acquisitions aux meilleurs prix. Les investissements s'opèrent le plus souvent sur le marché de l'immobilier d'entreprise, attractif par ses rendements mais difficile d'accès pour un particulier souhaitant investir en direct.

Le prix d'acquisition des parts de SCPI varie de quelques centaines à quelques milliers d'euros. Il est donc aisé de déterminer son investissement en fonction de ses ressources disponibles.

Revendre un bien immobilier peut parfois prendre plusieurs mois. En revanche, la revente de parts de SCPI peut s'avérer plus simple grâce à l'organisation d'un marché secondaire des parts.

Ceux-ci ont pour mission d'assurer la location des immeubles aux meilleures conditions et de procéder aux éventuels arbitrages nécessaires à la préservation d'un patrimoine de qualité. De même, la politique de travaux et d'entretien suivie par les spécialistes permet l'adaptation constante des locaux à l'usage de leurs occupants. Enfin, le quittancement et le recouvrement des créances contentieuses contribuent à l'optimisation des recettes encaissées.

L'investissement en parts de SCPI épargne tout souci à son titulaire. Sa quote-part de revenus locatifs nets de charges lui est directement et régulièrement versée (tous les trimestres). Tous les éléments récapitulatifs nécessaires aux déclarations fiscales annuelles lui parviennent à bonne date.

Le statut des SCPI oblige à une grande transparence vis-à-vis des Associés porteurs de parts. Les SCPI sont ainsi contrôlées et soumises au visa de l'Autorité des Marchés Financiers (l'AMF). Les associés reçoivent tous les trois mois une information très détaillée sur l'évolution de leur placement ainsi qu'un bilan annuel à l'occasion des assemblées générales.