Assurance vie Luxembourgeoise

La sécurité de vos actifs financiers

Depuis les épisodes financiers de 2008, les investisseurs sont plus sensibles au sort de leurs actifs financiers en cas de faillite de l’établissement financier qui les gère.

L’assurance vie luxembourgeoise offre une protection accrue de vos actifs financiers grâce à :

  • la notion de super-privilège : inscrite dans la loi, c’est un gage de sécurité qui vous permet, en cas de difficulté de la compagnie d’assurance, d’être un créancier privilégié de premier rang. Ainsi, en cas de faillite de la compagnie d’assurances, les actifs investis avec les primes des clients sont affectés en priorité à la couverture des engagements d’assurance, donc envers les souscripteurs, l’Etat lui-même, les salariés de la compagnie d'assurance ou la sécurité sociale ne viennent qu’en second rang.

    Le super-privilège est la raison majeure qui pousse aujourd'hui des investisseurs à ouvrir des assurances vie luxembourgeoises.

  • un mécanisme de séparation des avoirs favorable aux épargnants : les actifs liés aux contrats d’assurance sont distincts comptablement des actifs propres de la compagnie d’assurance. C’est ce que l’on appelle la ségrégation des actifs.

    Les assureurs luxembourgeois sont soumis au mécanisme du « triangle de sécurité » qui vise à assurer que les dépôts représentatifs des engagements de l’assureur soient nettement séparés des autres avoirs de l’entreprise en étant logés dans des comptes bancaires distincts.

Les actifs des clients sont donc isolés des fonds propres de la compagnie d’assurance.

Le Luxembourg a l'un des régimes de protection le plus strict d'Europe. Investir sur un contrat luxembourgeois permet de sécuriser ses avoirs dans un pays reconnu pour sa stabilité politique et économique, aux finances équilibrées.

Le Luxembourg est noté « AAA » par les organismes de notation malgré la crise qui traverse l'Europe.

Les contrats d’assurance vie luxembourgeois et leurs actifs financiers sont régis par des règles prudentielles strictes édictées par le Commissariat Aux Assurances (CAA), l'entité de régulation des compagnies d'assurance vie au Luxembourg, qui contrôle la représentation exacte des avoirs des souscripteurs d’un contrat d’assurance vie auprès des assureurs.

La sécurité totale des actifs investis sur les contrats d’assurance Luxembourgeois conduit un très grand nombre d’investisseurs à souscrire ce type de contrat patrimonial.

Enfin, en France, un souscripteur est protégé sur ses actifs à hauteur de 70.000 € seulement, au Luxembourg il n'y a pas cette limite.